Apprendre et s'Organiser pour Réussir
Personnages-Historiques_thumb

Comment les personnages historiques peuvent nous aider à apprendre l’histoire

Personnages Historiques

Histoire : de la haine à la passion.

Laissez moi vous raconter l’histoire d’une enfant qui n’a pas su apprendre ses leçons d’histoire dans le système scolaire traditionnel.

La haine :

Lorsque elle était à l’école, elle avait horreur des cours d’Histoire d’abord au collège puis au lycée si bien qu’elle a choisi de ne pas réviser l’Histoire pour le baccalauréat.

Peut-être avez vous fait de même ou bien avez vous choisi d’apprendre tout de même par cœur ces cours ?  ou bien étiez vous déjà suffisamment mature pour transformer ces cours en quelque chose passionnant ? ou bien aviez vous un super prof qui a su vous faire aimer ces personnages historiques ?

Ce n’était pas son cas malheureusement. Pour sa préparation au bac, comme elle n’avait rien fait de l’année,  la probabilité de tomber sur un sujet qu’elle aurait appris à la dernière minute était quasi nulle. Elle y est donc allée la tête vide de toutes ces dates et de ces événements et elle a eu une note catastrophique.

Aujourd’hui encore, elle a un souvenir absolument atroce de ces cours. Elle était dans l’ennui total, abasourdie par ce flot de paroles et ces pages d’écriture qui représentaient la majeure partie du cours. Toutes ces leçons que les élèves  devaient apprendre par cœur, elle en était incapable, elle  n’avait aucune motivation, aucune envie, son esprit était irrémédiablement fermé. C’était la matière qu’elle détestait le plus, l’histoire c’était  faire des dictées et les apprendre par cœur !

Pourtant à cette même époque, elle avait adoré regarder les films historiques avec les héros, les victoires et les défaites, les constructions de monuments gigantesques, les destructions, les révoltes. Ces films l’ont fait pleurer. Cependant, elle ne faisait pas le lien. C’était tout simplement deux choses différentes. Ses héros de films n’étaient pas les personnages historiques qu’elle aurait pu découvrir à l’école.

Pourquoi cette jeune fille avait-elle cultivé cette haine pour les cours d’histoire ? L’histoire est pourtant souvent considérée comme une matière passionnante, qui raconte le passé, les grands moments, les civilisations. Mais malgré tout, cela n’avait aucun effet sur elle. Cela avait-il un effet sur vous ?

histoire haine et passion

La passion

Aujourd’hui cette jeune fille est devenue femme est passionnée d’histoire,  elle adore écouter ou lire ces historiens, ces auteurs qui se sont intéressés aux hommes et femmes de notre passé, ceux-là même qui ont construit notre monde d’ aujourd’hui et qui nous ont laissé leur héritage sous différentes formes. Ces historiens qui ont menés un véritable travail d’enquêteur à travers des récits et des témoignages savent nous restituer un récit époustouflant et passionnant qui parfois est basé sur des hypothèses, des fragments découverts par hasard.

Comment expliquer le passage de la haine à la passion?

 

Essayons de comprendre ce qui a pu se passer:

Première hypothèse : elle n’est plus obligée d’apprendre par cœurClignement d'œil. C’est vrai, elle peut prendre le temps qu’elle veut, et il n’y a pas d’évaluation en perspective. D’un autre coté vous avez lu plus haut que cela ne l’a pas vraiment dérangée d’aller à l’examen du bac en ne sachant rien.

Deuxième hypothèse : Ses professeurs d’Histoire n’étaient pas passionnants. Comment penser que passer 2 ou 3 heures par semaine à recopier du texte pour l’apprendre par cœur à la maison puisse être passionnant ? Si les profs ne sont pas motivés cela se voit : il est nécessaire de montrer à nos enfants notre intérêt (à défaut de notre passion) pour le sujet enseigné.

Troisième hypothèse : la méthode de lui transmettre ce savoir n’était pas la bonne. Pourquoi est-ce qu’elle aimait tant les films historiques d’après vous ? C’est parce que ce sont les hommes et les femmes qui étaient au cœur de ce qui lui était transmis et que les événements et les dates constituaient le canevas, comme un décor de ce qui animaient leur vie.

Mon intérêt pour l’histoire aujourd’hui repose essentiellement sur ce que j’éprouve pour les personnes. Je découvre des noms de personnages historiques, ce qui les caractérise et alors je m’intéresse à leur vie passée, aux événements qui ont jalonnés leur vie, ce qu’ils ont faits de bien ou de mal, comment ils ont laissé leur empreinte. Enfin il y a la personnalité qui mérite d’être regardée. Pourquoi les grands hommes étaient-ils de grands hommes ? comment pensaient-ils ? comment sont-ils sorti du lot? il y a là bien plus à découvrir que ce que peut nous apporter des ouvrages théoriques de développement personnel. Sur ce point, je donnerai l’exemple de Martin Luther King dont le fameux discours “I have a dream” est largement repris pour expliquer techniques oratoires, d’influence et de persuasion.

L’Histoire n’a rien à voir avec ce que l’on m’a enseigné : des dates, des événements puis des Hommes. Non, c’est avant tout des hommes et des femmes. Puis viennent les événements et les dates. La différence a été pour moi fondamentale car cela a éveillé ma curiosité.

Le personnages historiques au cœur de la leçon pour mieux apprendre

personnages historiques Leonard de Vinci

 

Je vous donne là une technique que j’utilise avec ma fille pour apprendre une leçon d’histoire. Je prend le texte à apprendre et j’identifie certains points principalement des événements et des dates, parfois quelques personnages. Je m’arrange pour y mettre d’autres personnages pour être moins impersonnel. La méthode n’est pas universelle mais si vous avez des difficultés avec votre enfant cela vaut le coup d’être essayé dans cet ordre :

  • Au cœur de l’histoire il y a des hommes et des femmes :
    • Qui sont ces personnages historiques ?
    • D’où viennent-ils ?
    • Qu’ont-ils fait ?
    • identifiez les avec vos enfants, ce sont les héros.
  • Pour raconter la vie de ce personnages, il y a des évènements :
    • quels évènements ont-ils traversés?
    • quelle a été leur vie ?
    • à quoi ont-ils participé ?
  • Pour situer les événements chronologiquement, il y a des dates
    • quels sont les événements remarquables
  • Compléter si vous le pouvez avec des vidéos ou podcasts.

 

Exemple enseigné classiquement:

Il s’agit là d’un exemple assez banal d’une fiche de cours sur la renaissance niveau CM1.

La renaissance est un renouveau des arts et de la pensée qui s’inspire de l’antiquité. Née en Italie en Italie, elle gagne toute l’Europe entre le XVe et le XVIIe siècle. En France, on construit des chateaux inspirés de modèles italiens: Chambord, etc.  

Exemple avec des personnages historiques:

Les personnages historiques du début de la renaissance pourraient être le roi François 1er et Léonard de Vinci peintre, savant et grand inventeur Italien. Donc essayons de les mettre en valeur.

Le roi François 1er débute son règne en 1515 suite à la guerre de cent ans et la victoire de Marignan. Pour amener la renaissance à lui et en France,  il invite au château d’Amboise, le grand inventeur et peintre Léonard de Vinci. Leonard de Vinci est déjà un vieil homme. Le roi lui confie diverses missions comme l’organisation des fêtes de la Cour à Amboise, la création de costumes ainsi que l’étude de divers projets dont l construction de châteaux. Leonard de Vinci apportera beaucoup d’inventions telles qu’un automate de lion pour amuser les nobles, et offrira au roi le tableau de La Joconde qui demeure à présent au musée du Louvre à Paris.

 » Le décors est posé en commençant par une anecdote et la curiosité est éveillé, vous pouvez trouver quelques photos des personnages et des inventions »

La renaissance est un changement très important dans l’art par exemple dans la peinture et la sculpture mais aussi dans la littérature et la pensée qui s’inspire de l’antiquité et apporte de nombreuses inventions comme l’imprimerie de Gutenberg. Cette période se déroule entre le XVe au XVII siècle. C’est aussi une période de grandes découvertes ( Amérique, indes, etc.) et de développement du commerce. En France, François 1er sera le premier roi émerveillé par ce renouveau des arts.

 

Arbre Généalogique

Une variante à cette méthode beaucoup plus amusante par ailleurs consiste à mettre des personnages historiques de votre famille.

Les enfants adorent qu’on leur parle de leur famille, de leurs grands-parents, de leur arrières grand-parents, de tout l’arbre généalogique presque,  alors cela va faire du monde Rire.

Pour une leçon d’histoire donnée, je suis sure que vous pouvez parler de cet ancêtre (même si vous ne faites pas de généalogie, faîtes-en un jeu)  qui a vécu à cette époque. Il devient le personnage central de la leçon. On ne parle plus des femmes en générale du XIXème siècle, mais parlons plutôt de cette grand-mère éloignée qui a vu la création de l‘école de Jules Ferry, qui a participé aux mouvements féministes de l’époque pour obtenir le droit de vote : les suffragettes par exemple. Puis parlons de l’ arrière- arrière grand-père qui a quitté la campagne avec tous ces voisins pour chercher du travail à la ville: l’exode rurale. Il a été embauché à l’usine où les conditions de travail étaient effroyables, alors il a participé à la création d’un syndicat et fait les premières grèves. Ces événements ont été très difficiles mais les ouvriers et le grand-père (dont nous parlons) ont obtenu gain de cause avec une réduction du temps de travail, un jour de congé par semaine.

Voilà, qui en fait une histoire beaucoup plus amusante avec une mémorisation quasi instantanée et une multitude de questions.

 

Pour Conclure:

La mémoire a cela de fabuleux qu’elle peut être extraordinairement grande si elle est puissamment sollicitée. Ce que nous retenons le mieux, c’est ce qui génère une émotion. Si vous abordez une leçon de manière neutre et stérile, l’apprentissage sera long et laborieux. Si vous avez des stratégies pour apprendre dont certaines d’entre elles font appel à l’association avec des émotions, vous allez voir la rapidité d’apprentissage et la curiosité monter en flèche.

Dans les techniques de mémorisation, les champions utilisent des méthodes associatives avec des images mentales insolites. Le résultats sera le même si vous y mêler l’affectif et peut-être même supérieur.

N’hésitez pas à essayer et en faire un jeu d’apprentissage et faites moi vos retours dans les commentaires en dessous de l’article.

Recherches utilisées pour trouver cet article :comment apprendre aux enfants les personnages historiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *