Apprendre et s'Organiser pour Réussir
tulips-1511854__480

Les intelligences multiples

Comment comprendre les difficultés pour apprendre dans un système scolaire traditionnel ?

maths Gerd Altmann

Photo Gerd Altman

 

Le Système scolaire traditionnel favorise les intelligences logico-mathématiques  ou verbal-linguistiques. Les compétences et facilités en mathématiques et linguistiques facilitent l’apprentissage dans système scolaire traditionnel. Je ne parle pas ici du cas des pédagogies alternatives qui peuvent être plus novatrices.  Pour certains élèves malheureusement, les mathématiques  peuvent s’avérer être une entreprise difficile dès qu’on commence à aborder des notions complexes telles que celles enseignées au lycée à savoir, la géométrie, les fonctions, les suites et autres concepts abstraits. La difficulté fait souvent place à un découragement qui, parfois, est alimenté par un historique familial. Il n’est pas rare d’entendre un parent dire : « Tu sais, j’étais nul en math aussi » pour rassurer son enfant. Les mêmes problématiques peuvent se rencontrer dans des enseignements de français dès la primaire et le collège avec des difficultés en orthographe et en grammaire puis au lycée lorsque qu’on aborde les rédactions, les dissertations, c’est-à-dire des exercices demandant un travail de synthèse et de formulation de ses pensées. Des élèves, très bons par ailleurs dans certaines disciplines, peuvent se trouver en difficultés dans d’autres matières préparant ainsi le terreau de la démotivation et du découragement. De même, qui n’a pas constaté au cours de sa scolarité que des bons élèves s’avéraient être parmi les plus mauvais en sport…

Le constat est alors que nous n’avons pas tous les mêmes capacités d’apprentissage.  Ce n’est  pas une question d’être bon ou mauvais, mais plutôt de comprendre et d’apprendre d’une certaine manière plutôt qu’une autre. Si notre manière d’apprendre et de comprendre correspond à ce qui est utilisé à l’école alors tant mieux, c’est gagné ! Les méthodes utilisées dans le système scolaire traditionnel sont des méthodes qui obtiennent de bons résultats sur des statistiques de masse mais qui peuvent ne pas convenir à tout le monde ou encore appauvrir les richesses de nos enfants.

Mais sachez que cela n’est pas une fatalité.

 

Comment faire si notre enfant a une intelligence différente ?

intelligence Gerd Altmann

Photo Gerd Altman

Des études, comme celle de Howard Gardner ont  montré nous avions tous huit formes d’intelligence. Ces intelligences sont toutes présentes chez tous les individus dès l’enfance :

Intelligence verbale-linguistique:

C’est l’aptitude à penser avec des mots et à employer le langage pour exprimer ou saisir des idées complexes.  L’intelligence verbale-linguistique consiste à utiliser le langage pour comprendre les autres et pour exprimer ce que l’on pense. C’est aussi l’intelligence qui permet de s’exprimer dans des langues étrangères.

Intelligence logique-mathématique:

Cette aptitude est en lien direct avec la capacité de calculer, de mesurer, de faire preuve de logique et de résoudre des problèmes mathématiques et scientifiques. Elle repose sur l’analyse des causes et des effets et permet d’expliquer les choses.

Intelligence visuelle-spatiale:

Cette aptitude permet d’utiliser des capacités intellectuelles spécifiques pour avoir mentalement une représentation spatiale du monde. Elle permet de visualiser et de s’imaginer un terrain, un paysage, un aménagement intérieur.

Intelligence corporelle-kinesthésique:

C’est l’aptitude à utiliser capacité d’utiliser son corps pour exprimer une idée ou un sentiment ou réaliser une activité physique donnée.

Intelligence interpersonnelle:

L’intelligence interpersonnelle (ou sociale) permet à l’individu d’agir et de réagir avec les autres de façon correcte et adaptée. Elle permet l’empathie, la coopération, la tolérance. Elle permet de détecter les intentions de quelqu’un sans qu’elles soient avouées. Cette intelligence permet de résoudre des problèmes liés à nos relations avec les autres ; elle nous permet de comprendre et de générer des solutions valables pour les aider. Les personnalités charismatiques ont toutes une intelligence interpersonnelle très élevée.

Intelligence intra-personnelle:

L’intelligence intra-personnelle permet de se former une représentation de soi précise et fidèle et de l’utiliser efficacement dans la vie. Il s’agit de la capacité à décrypter ses propres émotions, à rester ouvert à ses besoins et à ses désirs. C’est l’intelligence de l’introspection, de la psychologie analytique. Elle permet d’anticiper sur ses comportements en fonction de la bonne connaissance de soi.

Intelligence naturaliste:

L’intelligence naturaliste permet de classer les objets, et de les différencier en catégories.  C’est l’intelligence qui permet d’être sensible à ce qui est vivant ou de comprendre l’environnement dans lequel l’homme évolue. C’est la capacité d’apprécier, de reconnaitre et de classer la faune, la flore et le monde minéral.

 

Intelligence musicale et rythmique:

L’intelligence musicale constitue l’aptitude à penser en rythme et en mélodies, de reconnaitre des modèles musicaux, de les interpréter et d’en créer.

 

musique elkimmelito

photo elkimmelito

 

Le système scolaire traditionnel utilise et développe essentiellement les intelligences verbale-linguistique  et  logique-mathématique soit deux sur huit et donc six d’entre elles qui sont laissées en friche. Ce qui explique que certains enfants peuvent se retrouver en échec scolaire même si par ailleurs ils peuvent avoir de véritables talents dans des  d’autres domaines : activités sportives ou artistiques ou encore une passion sur les animaux, la nature.

Pour chacune de ces intelligences, il existe des méthodes d’apprentissage différentes et optimisées pour compréhension et même la mémorisation.  Chaque forme d’intelligence peut être utilisée pour apprendre, comprendre des disciplines telles que les mathématiques.  Il ne faut pas confondre la discipline « mathématiques » avec l’intelligence « logique-mathématique ». Evidemment un enfant ou un adulte avec une intelligence logique-mathématique dominante aura plus de facilité pour la discipline « mathématiques » mais ce n’est pas un prérequis indispensable.

On peut donc se demander : « comment est-ce que je peux progresser en mathématiques alors qu’il n’y a que les copains qui m’intéressent ? ».

La réponse à cette question fera l’objet de prochains articles.

 

Comment savoir quelle est mon intelligence dominante ?

Pour savoir quelle sont vos intelligences dominantes ou celles de vos enfants, vous pouvez avoir différentes approches :

–          Il y a sur internet différent tests de disponibles pour enfants et adultes

–          Un fichier PDF à imprimer et remplir (Lien) pour les enfants

–          Il y a aussi l’observation : essayer de vous évaluer en fonction des descriptions proposées et d’identifier des exemples et expériences concrets dans votre vie pour confirmer votre évaluation.

Conseil aux adultes :

Nos enfants sont différents et nous pouvons les aider en prenant conscience qu’ils n’ont pas que des difficultés mais aussi des talents. Il est plus bénéfique de valoriser  leurs intelligences quelles qu’elles soient pour restaurer confiance en soi et éliminer le doute.

Une question de réflexion pour finir:

Quelles sont selon vous les formes d’intelligence qui permettent de réussir dans la vie professionnelle ?

6 thoughts on “Les intelligences multiples

  1. Bonjour Christelle,
    Merci pour cet article très intéressant. Concernant la question posée en fin d’article, je ne pense pas qu’il y ait une ou des formes d’intelligence en particulier qui permettent de réussir dans la vie professionnelle.
    Se connaître et identifier les formes d’intelligence qui prédominent chez soi est un atout lorsqu’il est question d’orientation professionnelle. Si on choisit une voie professionnelle en adéquation avec ses intelligences dominantes, la réussite et l’épanouissement seront certainement au rendez-vous. A bientôt, Sarah

  2. Christelle Goguet dit :

    Merci Sarah, pour ce commentaire. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse à cette question et le point soulevée est très pertinent. Il faut en effet choisir une orientation professionnelle dans laquelle nous ou nos enfants sont les plus à l’aise. Il y a aussi un message fort pour les parents et enseignants, qui est celui de laisser nos enfants enfants s’épanouir dans leur domaine de prédilections plutôt que de les orientés vers des voies parfois trop valorisées par la société sans prendre en compte les spécificités individuelles.
    bientôt,
    Christelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *