Apprendre et s'Organiser pour Réussir
tulipe-rouge_thumb

Intelligences Multiples : Comment développer et améliorer l’intelligence verbale et linguistique ?

tulipe rouge

Dans l’article précédent  “intelligences multiples” j’avais présenté l’ensemble des 8 intelligences telles que proposées par Howard Gardner. Nous allons à présent nous focaliser sur une intelligence en particulier et explorer ses caractéristiques, comment la développer.

L’intelligence verbale et linguistique désigne la capacité, voir même le talent, à manier la langue à l’écrit comme à l’oral.

Cette intelligence voit un développement croissant depuis la période dite “d’éveil”, c’est à dire dès que les enfants commencent à parler, jusqu’à la maîtrise de la langue et une certaine aisance dans les domaines suivants :

  • manier la les mots, les phrases et les textes
  • posséder un vocabulaire étendu
  • transformer des récits ou des paroles
  • décrire précisément ce que nous voyons ou ressentons
  • restituer fidèlement
  • imaginer et créer ses propres textes ou discours

Toutes ces capacités s’acquièrent progressivement tout au long de la scolarité. Ce ne sont cependant pas des connaissances théoriques, une grande partie des résultats dépend de la mise en pratique.

Même si les bases sont acquises pendant les périodes de scolarité, cela reste une évolution tout au long de la vie.

Dans cet article, je vous propose de voir les étapes de développement de cette intelligence avec, à chaque fois, quelques outils. Je finirai par vous donner quelques astuces concrètes pour l’utilisation de cette intelligences dans les matières enseignées.

Comment se développe le niveau d’éveil de l’intelligence verbale et linguistique ?

crayons de couleurs

Tout commence par les premiers mots issus, dans un premier temps, du mimétisme, d’une répétition de choses entendues.

Dès 3 ans, le petit enfant est en mesure de participer à des conversations, c’est aussi une période de croissance extraordinaire lexicale et sémantique. Il possède un lexique de 400 à 900 mots. A 5 ans,  il maîtrise les modalités du discours et peut s’exprimer avec des phrases complexes et peut raconter des événements vécus. En terme de compréhension, il comprend les consignes, même complexes avec des mots abstraits. Le langage et la compréhension sont donc acquis en premier et c’est à l’école maternelle qui viennent l’acquisition de l’alphabet, de la reconnaissance de son prénom puis la reconnaissance de mots simples.

L’apprentissage du graphisme en imitant l’écriture en particulier de son prénom ainsi que d’autres lettres démarre aussi à cette période donnant ainsi les bases à l’écriture. A ce stade, l’école accompagne ces apprentissages de manière efficace amenant l’enfant à appréhender les prémices du langage et l’écrit ainsi que le graphisme.

Comment se développe le niveau plus complexe de l’intelligence verbale et linguistique ?

stylos

A ce niveau, plutôt en primaire et collège, le développement portera sur l’emploi correct de la langue pour communiquer ses idées, ses souhaits et ses sentiments.

On retrouvera également une certaine capacité à jouer avec les mots et les phrases à travers l’humour en particulier. Cette période de l’apprentissage met aussi en place de solides fondations autour de la grammaire, du vocabulaire et de la syntaxe.

le vocabulaire:

Le but est d’étendre le vocabulaire de manière à permettre une utilisation aisée du langage, permettant aussi de munir l’enfant d’une capacité à s’exprimer de manière nuancée. Les exercices et jeux suivants pourront être utiles au cours de cette période:

  • des exercices créatifs permettant de communiquer ses idées, ses souhaits et sentiments.
  • l’utilisation de l’humour ou de jeu de mots
  • la recherche de synonymes (même sens: intelligence, faculté) , les antonymes (contraires: le bien, le mal) , les paronymes (s’écrivent presque pareil: embrasser et embraser) et homonymes (sens différents et même son (le port, le porc): cela peut se faire aussi sous forme de jeu.
  • les jeux plus classiques: les mots croisés, le scrabble, les mots coupés, etc. vous pouvez chercher sur internet en tapant “jeu de mots” et vous trouverez votre bonheur.
  • la compréhension de documents présentés par écrits avec l’aide du dictionnaire si nécessaire.

La grammaire et la syntaxe

L’apprentissage de la grammaire ainsi que la conjugaison vont permettre de parfaire l’expression avec des notions de plus en plus complexes. Là aussi de nombreux jeux existent, ma fille utilise une application sur tablette (payante de l’ordre de 12 euros par an) “professeur Phifix” qui permet d’aborder des révisions de français (orthographe, vocabulaire, grammaire, conjugaison) du CP au CM2. Ils ont aussi un site internet avec accès gratuits aux exercices et leçons.

Je recommande vraiment de mettre cette activité sous un angle ludique, car elle peut être un peu ennuyeuse et démotivante, alors autant s’amuser.Rire

Les catalyseurs au cours de cette période vont se retrouver dans les exercices suivants:

  • résumer avec ses propres mots d’histoires lues ou entendues
  • faire un exposé ou imaginer un discours pour un sujet étudié en classe
  • créer des dialogues entre des personnages pour  un sujet étudié en classe
  • rechercher les mots clés du sujet dans un  texte
  • raconter et écouter des histoires
  • lire une histoire, imaginer et écrire la suite
  • découvrir des mots  étranges ou amusants et les utiliser

Là encore, l’école appréhende très bien ces concepts jusqu’au cycle 3. Apporter des jeux peut être complémentaires de l’école et amener de nets progrès.

Comment se développe le niveau de maîtrise de l’intelligence verbale et linguistique ?

Plume

Le niveau de maîtrise est l’équivalent d’une ceinture noire dans les arts martiaux. Cela suppose une très bonne maîtrise de la langue avec une capacité de syntaxe et de vocabulaire excellente. Le vocabulaire est étendu et les synonymes, homonymes, antonymes, paronymes sont facilement manipulés et riches.

J’ai noté 4  capacités principales à développer dans ce niveau:

  • la description
  • la restitution
  • la création et l’imagination
  • la transformation

Chacune de ces catégories fait appel à des mécanismes  d’apprentissage différents et de mises en application des connaissances précédemment reçues.

Ce niveau de maîtrise se reconnaîtra dans l’usage complexe et aisé de la langue.

La description:

Il s’agit ici de démontrer sa capacité à décrire de manière fidèle :

  • des concepts
  • des émotions et sentiments
  • des objets et œuvres d’art
  • des paysages
  • des personnes

En résumé, de décrire  en mots tout ce qui peut nous être présenté sans paroles ou ni écrits. Pour s’améliorer dans ce cadre tous les exercices permettant de faire de tels descriptions seront bénéfiques.

Par exemple, vous pouvez:

  • écrire chaque jour vos pensées sur un journal intime
  • s’entraîner à décrire des paysages, des photos, des objets, etc.
  • faire deviner une personne à partir d’une description précise
  • donner des instruction à quelqu’un à partir d’une carte routière.
  • décrire ses émotions.

Cette catégorie requiert un vocabulaire étendu et nuancé et une aisance avec la langue pour proposer une description claire.

Beaucoup d’auteurs contemporains utilisent de nombreuses descriptions dans leurs œuvres. Plus jeune, j’ai souvent trouvé cela ennuyeux , à présent je reconnais leur génie dans un exercice vraiment difficile. Clignement d'œil

La restitution:

Il s’agit à présent de démontrer sa capacité à restituer de manière fidèle, sans interprétation des faits, des événements de la manière la plus précise possible avec ses propres mots. Cette catégorie peut aussi être développée avec les points suivants:

  • faire des compte rendus
  • résumer avec ses propres mots les résultats importants
  • écouter quelqu’un exprimer ses idées et discuter, débattre avec lui, reformuler ce que vous en avez compris
  • définir les mots clés du sujet
  • transcrire une instruction verbale en actions précises.

La transformation:

Cette catégorie est, contrairement à la précédente, liée à la capacité à transformer plutôt que de rester fidèle. Il y a une volonté de changer le contenu ou le sens et même d’y mettre l’humour, le quiproquo, le drame. Selon moi, je trouve que Nicole Ferroni excelle dans ce domaine à travers “le billet de Nicole Ferroni” sur France Inter, franchement, j’adore sa capacité à jouer avec les mots au delà même du contenu qui est livré.

Pour vous améliorer dans cette catégorie, vous pouvez par exemple:

  • faire de l’improvisation théâtrale sur un sujet étudié
  • imaginer un discours de personnage important dans le texte étudié
  • créer des tests ou des exercices
  • reprendre un texte et le rendre humoristique ou au contraire dramatique.

la création et l’imagination:

La création et l’imagination se développent et se manifestent pour faire des récits, inventer des dialogues, etc.

Ici vous pouvez par exemple :

  • créer des dialogues
  • créer des slogans, des pubs, de mnémotechniques (mais ou est donc ORNICAR)
  • inventer de mots  et en trouver des définitions imaginaires
  • pratiquer l’écriture libre en partant d’un sujet donné
  • imaginer un jeu de vocabulaire utilisant les concepts, mots clés
  • lire une histoire et écrire la suite
  • créer un texte originale à partir de mots tirés au hasard.

Mon avis personnel, je pense que l’école n’accompagne pas suffisamment ces derniers apprentissages. Les résultats sont demandés  au travers de rédactions, dissertations, critiques, résumés mais le « comment » cela peut être fait est rarement abordé.

Comment utiliser cette intelligence dans le contexte particulier des matières enseignées ?

Je vous propose 2 outils par matière autre que le français pour pouvoir utiliser cette intelligence à l’école primaire, au collège ou au lycée.

Histoire et géographie: 

  • Créer des mots croisés ou des jeux sur les mots pour retenir les faits historiques. ( il y a des outils simples sur internet pour générer des mots croisés)
  • Imaginer des interviews imaginaires avec de personnages historiques.

Mathématiques:

  • Ecrire des problèmes de maths et les faire résoudre par les copains ou les parents
  • Analyser la syntaxe d’un problème pour bien le comprendre et le résoudre plus facilement

Sciences et biologie:

  • Ecrire les étapes d’une expérience scientifique
  • Raconter l’histoire d’un globule blanc ( par exemple, écrire un épisode ou un passage du dessin animé : “il était une fois la vie”)

Arts:

  • Décrire une émotion ressentie à l’écoute d’un morceau de musique
  • Réécrire les paroles d’une chanson

 Pour Conclure

Dans cet article, nous sommes rentrés plus dans le détail de cette intelligence. Retenez que l’intelligence verbale et linguitique est très valorisée dans le cadre scolaire. Elle est importante pour beaucoup de matières et permet aussi d’établir de solide fondations pour la vie future car nos interactions avec les autres passent aussi par cette intelligence.

Je vous ai donné quelques astuces et exercices pour faire progresser vos enfants. N’héritez pas à les utiliser.

A vous de jouer!

 

Si vous avez aimer cet article, partager le avec vos proches.

photos: Oldiefan, Stux, Ulleo, Andrys
Recherches utilisées pour trouver cet article :ameliore lintelligence linguistique, développer lintelligence linguistique, intelligence verbale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *