Apprendre et s'Organiser pour Réussir
13 habitudes à prendre

13 Habitudes à prendre pour réussir ses examens

Je vous propose dans cet article 13 habitudes pour bien apprendre et surtout être se préparer sereinement aux examens. Ces habitudes sont valables à la fois pour les enfants, ados et même pour les adultes pour retenir le contenu de formation bien mettre à profit les apprentissages.

13 habitudes pour mieux apprendre

1-Trouver son style

Nous avons toutes et tous un style d’apprentissage différent. Il n’y a pas de méthode universelle qui marche pour tout le monde. Pour cela je peux vous renvoyer à l’article sur les intelligences multiples qui met en évidence que nous avons chacun des méthodes d’apprentissage privilégiées. Certains vont être plus performant s’ils écrivent, d’autres voudront entendre, d’autres préfèreront regarder, ou partager en groupe. Certains voudront aussi les mettre en scène, les enseigner, les expliquer et simplifier.

Ce n’est pas parce qu’une méthode ne marche pas qu’elle ne marchera jamais ou que vous n’êtes pas capable d’apprendre, il faut trouver la bonne méthode c’est-à-dire son propre style. On est tous différents il n’y a pas des bons et des mauvais.

 

2-Bien dormir

Le sommeil est essentiel dans l’apprentissage. Des études montrent que l’on retient 35 % de plus lorsque l’on apprend et l’on dort avant un examen plutôt que apprendre le matin pour passer un examen le soir. Beaucoup d’entre nous l’ont appris à leurs dépends. Je l’ai expérimenté moi-même sur les récitations, les poésies en particulier pendant de nombreuses années.  Celles que j’apprenais le jour de l’interrogation étaient beaucoup moins fluides que celles apprises la veille.

Se remplir la tête juste avant un examen n’a jamais été profitable si non uniquement éventuellement sur le court terme.

 

3- Le plus difficile en premier

C’est le matin que nous avons de l’énergie pas le soir, pas après une journée de travail et donc il vaut mieux commencer par les taches les plus difficiles et les plus compliquées le plus tôt possible de manière à avoir toute l’énergie requise pour s’y consacrer plutôt que d’attendre la fin de journée. Aborder des taches qui vont être longues, compliquées et pour lesquelles notre niveau de énergie est au plus bas se traduit par tuer notre motivation. Le résultat ne sera pas là !

 

4-La répétition espacée

La répétition espacée consiste à ne pas s’acharner sur une leçon pendant des heures mais au contraire, d’y consacrer un peu de temps puis à se reposer et à revenir dans le sujet plus tard. Là il ne s’agit pas de faire rentrer en force le contenu d’un cours dans votre cerveau car de cette manière il n’y restera que peu de temps, peut-être juste le temps de passer un examen et encore mais certainement pas au-delà.

La répétition espacée est une méthode très connue qui a fait ses preuves et qui est aujourd’hui beaucoup utiliser dans les applications pour apprendre les langues par exemple.

Avec cette technique, à titre d’exemple, je me suis inscrite sur Duolingo pour apprendre espagnol: le principe général utilise cette méthode avec des répétitions de vocabulaire, de phrase, d’exercice oral, à une fréquence calculé par l’application directement.

De même si vous avez des choses à apprendre par cœur, vous avez les applications avec les cartes ANKI qui sont des cartes mémoire qui vont vous proposer également une répétition espacée adéquate. C’est à vous de construire vos propres cartes, avec des questions, des phrases à trou et l’application vous proposera directement une révision espacée.

 

5-Eviter les distractions

On appelle cela la procrastination c’est-à-dire le fait de ne jamais terminer (voir de ne jamais démarrer) ce que ce que l’on a commencé, de toujours le remettre à plus tard ou encore de démarrer plusieurs  choses en même temps. C’est très difficile d’éviter cela, cela demande de la discipline. La procrastination mériterait un ou plusieurs articles entiers pour traiter de ce sujet.

Ce que vous pouvez retenir dans cet article est que vous devez éloigner de vous toutes les sources de distraction : le téléphone portable, Internet, la boite mail,  les réseaux sociaux, la musique.

Mettez vous dans un endroit calme et dégagé et aller au bout de ce que vous vous êtes fixés.

 

6- Technique POMODORO

technique pomodoro

La technique de la pomodoro consiste à travailler en temps limité. Cette méthode tire son nom de l’utilisation d’un minuteur en forme de tomate. C’est une excellente méthode pour lutter contre la procrastination.

L’objectif est de se fixer 25 minutes de travail puis 5 minutes de pause et de revenir sur une période de 25 minutes.  Pendant ces 25 minutes,  l’objectif n’est pas de réaliser l’exercice en entier mais de s’engager à passer les 25 minutes pour avancer.  Cela a un effet très positif en déplaçant notre engagement non pas à finir l’exercice mais à passer le temps convenu sur ce qu’on a décidé de faire.

 

7- Prenez du plaisir

Prendre du plaisir cela signifie générer des émotions positives et au même titre que lorsque l’on regarde un spectacle qui nous fait plaisir. Prendre du plaisir en étudiant va permettre de connecter ses nouvelles connaissances à des moments de bonheur et on sera plus à même d’apprendre rapidement. C’est une vraie potion magique alors mettez du jeu dans vos apprentissages.

 

8- Le bon équilibre entre la lecture et la récitation

le bon équilibre

Apprendre ce n’est pas simplement lire ou le répéter dans sa tête mais c’est aussi le réciter à voix haute le bon équilibre consiste à consacrer 30 % du temps à la lecture et 70 % à réciter, à répéter à haute voix. Par exemple si vous consacrer une heure un sujet vous aurez 20 minutes pour la lecture et 40 minutes pour la récitation et l’entrainement.

 

9- Alterner exercices, réflexion et conversation

Faire des exercices, se poser et réfléchir et en parler est très important de comprendre. On a besoin de réfléchir et méditer sur nos apprentissages et aussi d échanger. Généralement c’est pendant les périodes de méditation et d’échanges que l’on peut constater qu’il y a encore des choses qui ne sont pas très bien connues, pas très bien maitrisées et qui nécessitent d’être revues.

 

10- Espacer les révisions.

Il faut prévoir d’espacer les révisions et pour que cela soit possible il faut préparer un plan et une organisation. On commence généralement par réviser sur un ou deux jours pendant la première semaine ou les deux premières semaines puis on replonge dans le sujet au bout d’une semaine et éventuellement la semaine qui suit et après on revoit avec une fréquence mensuelle. Cela va ancrer vos connaissances dans la mémoire à long terme et non plus dans la mémoire de travail.

 

11- S’auto-évaluer fréquemment

Il faut se préparer une liste de questions sous forme de Quizz, par exemple. Vérifiez régulièrement votre niveau de connaissances. Cette technique d’auto évaluation est très efficace et augmente la vitesse et la pérennité des apprentissages.

 

12- Changer d’endroit.

changer d'endroit

Pour bien apprendre il est souvent nécessaire de changer d’endroit et de ne pas rester uniquement devant son bureau ou dans un unique endroit.

Allez-vous promener, profiter de prendre l’air de voir de nouveaux paysages et il a été démontré que cette technique permettait d’améliorer considérablement la mémoire.

 

13- Ne pas forcer

Il faut comprendre que la motivation à effectuer un travail d’apprentissage est similaire à la faim: Quand nous n’avons pas faim nous ne mangeons pas. Pour la motivation c’est pareil, lorsque l’on est pas motivé on n’apprend pas. Donc vraiment si vous n’êtes pas motivé aller faire autre chose pendant un certain temps comme vous promener, écouter de la musique, aller prendre l’air et revenez sur votre travail un peu plus tard ou à un moment vous serez davantage disposé pour vous mettre à ce travail.

Cela ne sert à rien de forcer cela risque de vous dégouter tout comme lorsque nous mangeons sans faim.

 

Pour conclure :

Vous avez ici un ensemble de 13 habitudes pour mieux apprendre qui doit vous permettre d’améliorer votre apprentissage et surtout réussir vos examens. Ces habitudes fonctionnent indépendamment les unes des autres. Peut-être que toutes ne sont pas valables pour vous, (chacun son style) il faudra donc voir lesquelles sont les plus pertinentes et parmi les 13 proposées vous pouvez en choisir que trois ou quatre qui feront la différence.

 

Je vous souhaite bon courage dans ses nouvelles techniques. N’hésitez pas à partager cet article et mettre un like.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *